Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TALK TALK DES GRANDS DE LA NEW WAVE

Début 1984, sort le deuxième album du groupe intitulé It's My Life. Celui-ci rencontre un grand succès en Europe (et un bon succès en Amérique du Nord et en Nouvelle-Zélande), grâce aux singles It's My Life et Such a Shame qui se classent dans les Top 10 de plusieurs pays en 1984/85, faisant de Talk Talk l'un des groupes phares du moment, à côté d'autres formations new wave comme Tears for Fears, Duran Duran ou encore Depeche Mode et Eurythmics.

Cependant, ces titres (et l'album lui-même) sont paradoxalement - et étrangement - quelque peu ignorés dans le pays d'origine du groupe, le Royaume-Uni, qui attendra 1990 (et la compilation Natural History) pour les redécouvrir, à l'occasion de leurs rééditions.... L'album marque également le début de la collaboration du groupe avec l'artiste James Marsh, auteur de toutes les pochettes subséquentes des albums et singles de Talk Talk.

 NudeAvenger·34 vidéos

Durant l'été 1985, le groupe participe à Rock in Athens, un festival exceptionnel organisé notamment à l'initiative des Ministères grec et français de la culture et composé d'une série de concerts regroupant principalement des formations tendance new wave (en dépit du nom du festival...) célèbres à ce moment-là. On y retrouve donc Talk Talk mais aussi, entre autres, Depeche Mode, The Cure, The Stranglers, Culture Club et également le groupe français Téléphone.

Les sessions d'enregistrement pour un troisième album débutent dès la fin 1984. The Colour of Spring (qui sort début 1986) voit la musique de Talk Talk se modifier en profondeur, notamment à travers l'abandon des synthétiseurs. Dix-sept musiciens participent à l'enregistrement, dont le guitariste/organiste Steve Winwood. Le premier single extrait de cet album, Life's What You Make It, sort en décembre 1985 ; il entre peu après dans le Top 20 au Royaume-Uni et dans plusieurs pays, devenant l'un des hits de l'année 1986. Porté par ce succès, l'album est lui aussi un succès commercial et constitue la meilleure vente de Talk Talk dans son pays d'origine, compilations exceptées.

Fort de tout ceci, le groupe entame alors une tournée internationale de plusieurs mois, dont fait notamment partie un passage remarqué au Montreux Jazz Festival ; qui sera édité en DVD deux décennies plus tard.

Tag(s) : #New Wave

Partager cet article

Repost 0